PAD1

Statut Livré
Client Privé
Maîtrise d’œuvre Thibaut Lemarchand Architectures
Réalisation 2020
Surface 30 m²

Rénové il y a à quelques années, cet appartement bénéficie d’une terrasse donnant sur les toits de Paris accessible via des combles partiellement aménagés. Ce projet de réhausse de la toiture afin d’aménager entièrement le plancher haut du dernier étage permettra de totalement transformer ce logement au potentiel très élevé.

KERANDRAON

Mission Permis de construire Extension/Rénovation
Client Privé
Maîtrise d’œuvre Thibaut Lemarchand Architectures
Maîtrise d’œuvre d’exécution  Héol
Réalisation 2020
Surface 50 m²

Située au bord d’une anse typique des paysages du Finistère Sud, cette maison bénéficie d’un cadre exceptionnel, sur lequel ce projet à souhaité s’appuyer.

L’extension s’inscrit dans le prolongement direct d’une longère des années 80, dont le plan, qui prend en compte la rénovation totale de la maison, tente de révéler les potentiels d’une telle disposition des pièces.

L’axe est donné sur des circulations traversantes et longitudinales le long des façades, afin d’ouvrir de nouvelles vues sur le paysage immédiat.

Le nouveau volume crée s’ouvre largement sur le Sud, cadrant directement sur le bras de rivière. Au nord, deux ouvertures plus petites offrent une vue sur le bois protégé à l’arrière du bâtiment. La teinte de l’extension se veut volontairement sombre dans sa globalité afin de s’effacer avec l’arrière plan depuis la Anse. Au contraire, l’ensemble verrier de la façade Sud est encadré par des lames de bois rythmées, dont la profondeur contribuera à limiter les apports lumineux en été, tout en accueillant les dispositifs techniques de la maison.

SOUS-TENSION

  • Mission Permis de Construire extension
  • Statut Livré
  • Client Privé
  • Maîtrise d’oeuvre Thibaut Lemarchand Architectures
  • Réalisation 2020
  • Surface 45 m²

Mission de permis de construire pour l’extension d’une maison bourgeoise en région Parisienne. Située dans une zone protégée aux abords d’un château et de son parc arboré, l’extension s’est placée de manière naturelle dans l’épaisseur du sol afin de s’effacer au maximum depuis le paysage proche.

Elle crée à la fois un volume de transition avec l’arrière du jardin, une nouvelle entrée mieux définie avant l’arrivée au hall, et structure un espace extérieur jusqu’alors mal défini.

La suite que le nouveau volume accueillera s’insérera en douceur au niveau et sous les arbres alentours, sous un toit végétalisé et derrière une cour arborée, nouvel écran de la future chambre.