LK#2

Le nouveau restaurant de Little Kitchen à Montreuil à ouvert ses portes rue de l’Eglise. Un large espace central accueille la salle de restaurant, et s’oriente sur une grande ouverture sur la rue piétonne et la terrasse. Une fois la baie ouverte, la limite entre la rue, la salle et la cuisine se fait plus floue, laissant le regard se promener entre le comptoir des préparations sucrées et des boissons, de l’excitation des cuisines en transparences et reflets, et d’un mur brut de béton où des miroirs augmentent la sensation d’ouverture.

FLATIERE #2

Statut Livré
Client Privé
Maîtrise d’oeuvre Thibaut Lemarchand Architecte / Christian Bougeard Architecte
Co-traitants PLANTIER / COBALP / CETRALP
Réalisation 2018
Surface 300 m²[SP]
Le projet d’extension/surélévation des espaces de restauration du foyer de charité de la Flatière a été livré en cours d’année 2018. Nous sommes heureux d’avoir partagé cette aventure avec une communauté riche d’enseignement, pour qui nous espérons avoir avoir apporté tout notre savoir-faire.
De nouveaux espaces alliés à de nouveaux accès viennent maintenant clarifier un bâtiment complexe, fort de ses épaississements années après années.

LK

Statut En cours
Client Privé
Maîtrise d’oeuvre conception Thibaut Lemarchand Architectures
Réalisation En cours
Surface 120 m²[SHa]

OURSONS#2

Livraison d’une micro-crèche à Saint-Michel sur Orges le long d’un mail piéton au coeur du futur quartier Gambetta. Ce lieu accueillera dix enfants quotidiennement et permettra aux bambins de s’épanouir et s’éveiller en toute sécurité, au sein d’espaces lumineux. Longue vie à la crèche Oursons et Cie.

Statut Livré
Client Privé
Maîtrise d’oeuvre Thibaut Lemarchand Architecte
Réalisation 2017
Surface 120 m²[SP]

Oursons

Création d’une micro-crèche à Saint-Michel sur Orge pour l’accueil d’enfants en bas âge.

Situé au Rez de chaussée d’un immeuble au sein d’un quartier en renouveau, cette crèche accueillera 10 berceaux pour enrichir une offre encore parfois difficile d’accès aujourd’hui.

L’organisation d’une crèche est millimétrée. L’accueil, l’éveil, l’hygiène, la surveillance, le sommeil ou l’intimité sont autant de points générateurs de la partition des espaces, dans l’intérêt des enfants, du personnel et des parents.

L’adéquation de ces aspects ne doit pas limiter la qualité architecturale que peut offrir ces espaces, même à minima et avec des budgets pas toujours extensibles. Les couleurs, les rythmes, les hauteurs et les échelles ont étés autant de curseurs sur les quelles la réflexion a été menée pour la conception de ce lieu, afin d’aboutir à un résultat simple et efficace.

Le sujet de la luminosité est important pour des enfants qui resteront toute la journée dans ces lieux. Il se prête assez bien avec la nécessaire transparence qu’appelle la surveillance. Regarder, découvrir, observer, ces possibilités ne doivent en revanche pas empêcher le besoin d’intimité des enfants. L’installation de sérigraphies par endroits permet la vue en sens unique vers l’extérieur. Le mur de clôture de la cour extérieure est mis en scène par une fresque paysagère.

tl_cre_apd_image_facade_04tl_cre_apd_image_interieur_01

FLATIERE

Statut En cours
Client Privé
Maîtrise d’oeuvre Thibaut Lemarchand Architecte / Christian Bougeard Architecte
Co-traitants PLANTIER / COBALP / CETRALP
Réalisation 2017
Surface 300 m²[SP]

Le foyer de charité de la Flatière souhaite s’agrandir afin d’offrir plus d’espace de restauration à ses retraitants. Niché à 1400m d’altitudes face à la chaîne du Mont Blanc, le paysage qu’offre ce lieu de recueillement et de méditation est exceptionnel. Humilité et contexte sont ici maîtres des lieux.

Le bâtiment existant, étendu dans les années 70, encastré dans la montagne sur quatre étages, ne suffit plus à accueillir un public demandeur. Afin d’améliorer la capacité d’accueil, le projet doit prévoir le doublement des salles de restauration pour le public et la communauté gestionnaire du lieu, et la mise au norme de la cuisine professionnelle, capable de servir instantanément 200 couverts. Silence.

En se positionnement à la fois en surplomb de trois étages, et en se connectant à quatre bâtiments différents, l’enjeu est de taille. Pour accroître la complexité, une période de fermeture du lieu restreinte implique l’anticipation en amont de toutes les complexités que peut représenté une surélévation extension de ce genre.

L’écoute d’une maîtrise d’ouvrage en nombres, intéressée et impliquée, se fait ici comme un dialogue structurant et oscillant entre l’usage, la technique et la règle. Au fil du temps, une architecture à la fois traditionnelle et contemporaine permet ici de répondre en grande partie aux attentes des usagers.

depuis la route, la vue est imprenable. C’est ici que la toiture viendra côtoyer les sommets voisins. Afin de palier à l’obstruction que générera la création du bâtiment, nous avons proposé d’emblée d’ajouter au programme un élément de plaisir pour tous. Un belvédère, comme un espace sans fonction précise, sinon celui d’observer. Le volume que présentait l’ajout d’une nouvelle toiture permet la greffe d’un tel espace, directement sous le faîtage, comme un tunnel exigüe, menant à la découverte soudaine d’un paysage grandiose et extraordinaire.

C’est assez naturellement que la sculpture de cette espace nous a ensuite amener à définir un nouvel accès, puis un nouveau porche, puis un nouveau hall permettant finalement de repenser la distribution principale du bâtiment par la création d’un lieu de croisement des fonctions, qui améliorera l’usage au quotidien tout en rendant l’architecture plus lisible.

 

TL_FDC_APD_IMAGE02_00

SITUATION FLATIERE

TL_FDC_PCG_PLAN_c_00_schema

TL_FDC_PC_INSERTION PROCHE_00

TL_FLA_DCE_PRO_PLAN_B_170718_Page_4.jpg

TL_FDC_BELVEDERE_00

TL_FLA_DCE_PRO_PLAN_B_170718_Page_2.jpg

A3 - FACADE NORD 100

TL_FLA_DCE_PRO_PLAN_B_170718_Page_5.jpg